Le cheval malin



ce jour là le petit cheval avait été chargé de tondre l’herbe devant le garage.
Un coup d’œil de contrôle et je constate qu’il avait disparu.
Mon sang ne fait qu’un tour, je cours voir.
Là mon angoisse se transforme en un grand rire.
Lassé de trop de soleil, il avait trouvé le moyen de se faufiler par la porte entrebâillée et de se garer près de la voiture.
Bête, tu as dit bête, point du tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment cette page :