« Ah ! Si seulement j’avais eu mon appareil photo… »

Les gens nous racontent leurs dernières anecdotes, leurs rencontres inattendues ou encore essaient de nous décrire en quelques mots, une « lumière divine » qui, soi-disant, est venue à un moment précis illuminer un monument, un paysage ou le regard innocent d’un enfant croisé au coin d’une rue… Combien de fois ai-je entendu cette phrase : «  Ah ! Si seulement j’avais eu mon appareil photo pour immortaliser cet instant, j’aurais sans aucun doute une image exceptionnelle à vous montrer aujourd’hui !!! »
Un des secrets pour réaliser une bonne image résiderait donc dans le fait d’avoir en toute occasion, un appareil photographique avec soi ? Sans doute et prenant en compte cette judicieuse remarque, j’ai compris dès l’adolescence que de bénéficier d’un boîtier à portée de main pouvait présenter un sérieux atout pour réaliser une image dont la spontanéité du sujet pouvait la rendre – tout au moins à mes yeux – unique, différente voire… « Exceptionnelle ».

Donc, histoire de mettre toutes les chances de mon côté, l’appareil photographique ne me quitte plus depuis des années ou rarement, au cas où… Sauf bien entendu quand je dors ou prends ma douche et encore, il n’est pas bien loin et toujours « prêt à l’emploi ».

Et alors, me demanderez-vous, où se trouve dans mes propos, ce petit éclat de joies qui est censé s’immiscer au milieu de cette page qui lui est dédiée ?

Il arrive… Imaginez par exemple une situation de tous les jours : une promenade dans un parc, une soirée en famille sur la plage, un trajet en bus pour se rendre au bureau, l’attente d’amis sur un quai de gare, un groupe de jeunes filles qui papotent dans la rue… Tout ceci reste bien banal. Soudain… La magie opère. Le fameux « instinct de l’instant » – si bien dépeint par Marc Riboud – s’invite sans vergogne et vous êtes, photographe, le(la) seul(e) à en ressentir son effet. Un éclair de bonheur titille déjà votre pupille qui s’affole d’un plaisir non dissimulé et instinctivement votre main presque tremblante agrippe le métal froid de votre appareil photographique. Vous vous reprenez pourtant en une fraction de seconde : un œil contrôle rapidement les paramètres techniques du boîtier et l’autre analyse la composition qui devient cette fois parfaite dans le viseur. Tout se met donc en place très vite, la lumière est au rendez-vous, vous vous déplacez de quelques centimètres sur la gauche, vous recadrez, la focale est parfaitement adaptée et vous déclenchez… Maintenant !

Arrêt sur image, la bonne. L’unique ! C’est dans la boîte, je l’ai… « Yes ! » Éclat de joies !

Ami(e)s photographes, l’avez-vous déjà connu ce délicieux petit moment de bonheur ?

One thought on “« Ah ! Si seulement j’avais eu mon appareil photo… »

Add yours

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: