En attendant la musique

Alors que je ne faisais rien (suprème luxe !), assis sur un banc d’un jardin de Barcelone, voici que des charters de touristes tracent dans le ciel bleu une portée musicale que je m’attendais à voir remplie aussitôt par une mélodie à la gloire de ce jour. Rien. Les contrôleurs aériens n’ont pas permis un second passage qui aurait permis à nos pilotes mélomanes de marquer par quelques « prout-prout » les notes qui auraient enchanté cette journée.

Rapidement les jolies lignes se sont évanouies comme si on avait versé de l’eau sur la feuille à l’encre encore fraîche. Décidemment ce monde est bien trop matériel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment cette page :