Héroïque printanière

Rencontre inattendue ce midi du 22 février à 1500m d’altitude.

C’est en m’éveillant de ma sieste au doux soleil du col d’Aspin que je tombe nez à nez avec cette petite sauvage bien décidée à en profiter autant que moi.

Ai-je dormi trois bons mois ou ai-je dégringolé de plus de 1000m sans m’en rendre compte???

Une discussion s’impose, mais elle n’en démord pas, certes c’est pas l’heure, tant pis, faut profiter de la vie, de cette douceur et de ce soleil radieux!

Je n’ai rien à redire, motarde au milieu des skieurs, je suis toute aussi anachronique, et savoureuse de ces instants!

Une réponse sur « Héroïque printanière »

Add yours

  1. Neige et petite fleur, ciel tout bleu en Février, surprise minuscule dans un si grand décor, quelle moment de joie ça doit être. J’aurais aimé être là.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment cette page :