La Joie de lire

Il pleut encore et encore, comment mieux s’échapper du gris qu’avec un livre. Je reconnais être plus encline à visionner des images, plus facile. Toutefois, chaque fois que je commence à plonger dans un livre, force est de constater que le voyage est plus fort, lointain et intérieur à la fois. Alors une découverte pour les assoiffés de lecture, apportée par Bruno Normand ami poète qui écrit sur Eclats de joies    https://www.terreaciel.net/     à retrouver en lien sur la page « Nous aimons »

La lecture est puissante et peut provoquer des émotions violentes. J’ai supposé que ma perruche avait dû se fâcher à la page « Crève-cœur » du dictionnaire. Un souvenir douloureux probablement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment cette page :